Articles pour Training

Les personnes inspirantes #Séverine

Bien-être, Happy life, Rencontres, Sport, TheWavyBlog - Laurie - 24 octobre 2017

Le monde des blogs et les réseaux sociaux permettent de croiser des personnes qui nous inspirent et qui nous donnent envie d’écouter nos envies comme d’autres avant nous.

Alors dans cette nouvelle rubrique j’avais envie de vous proposer des petites interviews  de ces personnes que j’ai croisé et qui ont radicalement changé de vie professionnelle pour réaliser leurs rêves et trouver une voie professionnelle qui leur corresponde vraiment.

En pleine interrogation sur mes envies professionnelles, ces rencontres me stimulent et j’avais envie de vous présenter ces personnalités singulières.

 

Pour inaugurer, cette nouvelle rubrique je vous présente Séverine. Je l’ai croisé sur Instagram (sous le pseudo @jesuisunecoach) il y a déjà plusieurs mois.

Son sourire, sa passion pour son job de coach sportif (personal trainer et pilates trainer) et ses posts plein d’humilité, de motivation et de bienveillance (envers elle et envers les autres) en font un de mes comptes IG préféré.

Ayant compris au fil de ses posts que son métier de coach était né d’une reconversion, je lui ai proposé qu’elle nous parle d’elle et du chemin qui l’a mené jusque là.

Elle a accepté de répondre à mes questions avec la passion et la sincérité qui l’animent au quotidien.

Interview donc.

 

  1. Parle nous un peu de toi, de ton parcours professionnel antérieur.

J’ai une licence d’anglais et un diplôme en communication événementielle. Je me suis dirigée vers la communication et suis devenue attachée de presse, métier que j’ai exercé pendant quasiment 10 ans.

 

  1. Pourquoi avait tu envies de changer ? Et pourquoi ce nouveau choix ?

J’ai toujours été sportive ayant pratiqué 13 ans de gymnastique acrobatique. Le sport faisait partie intégrante de ma vie. Un jour je me suis posée, lasse de ce métro/boulot/dodo et j’ai décidé que je ne voulais pas avoir de regret.  Et j’ai décidé de tout plaquer pour préparer les tests de sélection de l’école que je souhaitais intégrer pour devenir coach sportif.

 

  1. Entre l’envie de changer et le moment du passage à l’action, qu’est ce qu’il se passe, combien de temps ca dure ?

Pour ma part, ce fut très rapide étant de nature impulsive. Je dirais donc que ma décision fut prise en 48 h. J’ai refusé un CDI et à partir de là, il était hors de question que je fasse machine arrière.

 

  1. Quelles sont à ton avis les principales raisons pour lesquelles on hésite ?

Je dirais : l’argent (la crainte de gagner moins), l’échec (la peur de ne pas réussir et d’avoir gaspillé du temps et de l’energie), la peur de quitter son cocon et son quotidien pour l’inattendu, l’inconnu peut effrayer.

 

  1. Trois mots pour définir l’élément déclencheur ?

Folie, passion, détermination.

 

  1. Trois galères que tu ne soupçonnais pas sur ton chemin de la reconversion ?

Retourner sur les bancs de la fac à 35 ans, ce n’est pas facile.

Le statut de stagiaire et le mépris que cela peut entrainer l’année de la formation

L’argent (la baisse considérable de salaire et donc de standing de vie).

 

  1. Trois immenses bonheurs que tu ne soupçonnais pas sur ton chemin de la reconversion ?

L’argent : Réapprendre à vivre et à savourer la valeur d’un simple euro.

La satisfaction : faire ce que l’on aime c’est un bonheur immense, savoir pour quoi on se lève et se lever avec le sourire malgré la fatigue

L’humilité : être stagiaire c’est apprendre à faire avec le mépris des autres parfois et on apprend beaucoup sur soi.

 

  1. Où en es tu aujourd’hui ? Es tu satisfaite de cette nouvelle situation ou ouvres tu les yeux à de nouvelles opportunités ?

Je consolide mon business en tant qu’indépendante, il faut du temps, de la patience et de l’implication. Je ne vais pas dire que c’est tous les jours faciles ce serait mentir : la fatigue physique, le fait d’être à son compte et de repartir de 0 font que certaines journées sont moins faciles que d’autres mais il y a cette passion qui m’anime et qui me fait dire que j’ai fait le bon choix. Savoir que l’on fait un métier qui nous correspond et dans lequel on peut être soit même apporte un bonheur sans nom. Je suis plus que ravie de cette nouvelle situation et quoiqu’il advienne, je n’ai aucun regret car je serais allée jusqu’au bout de ce que je voulais.

Je compte bien persévérer dans cette voie.

 

  1. Et si c’était à refaire ? Tout pareil ou tu changes des trucs ? Si oui dis nous quoi et pourquoi.

Tout pareil, si ce n’est que j’aurais mis des sous de côté pour palier les pâtes/riz et m’octroyer plus de folies !!!

 

  1. Et pour finir, un conseil pour ceux et celles qui hésitent à se lancer ?

Hésiter c’est normal et humain, pour ma part j’étais seule et sans personne à charge donc le risque était limité.

Si vous rêvez d’une autre vie, essayer de la vivre plutôt que de la rêver. Phrase bateau à dire mais la vie est déjà assez rude comme ça, alors autant faire un métier qui nous plait.

***

Mille mercis Séverine, de t’être livrée à cette interview avec sincérité.

Vous pouvez la retrouver sur IG sous le pseudo @jesuisunecoach et son site pro www.mysweetfit.fr pour les renseignements et les infos sur tous les cours qu’elle donne et sur son fameux cours de bump (ou comment avec un cul d’enfer ;-)).

Lire la suite