Articles pour la catégorie Healthy

Running : Débuts, progrès et petites réflexions internes

Bien-être, Bordeaux, Happy life, Healthy, Sport - Laurie - 15 juin 2017

Ou comment j’ai commencé à courir et à aimer ca…

Je ne suis pas une fille qui court. D’aussi loin que je me rappelle mes cours d’endurance au collège ou le cross du primaire, j’ai clairement jamais aimé ca.

Pourtant, le sport et moi on est plutôt copines, mais plutôt en mode « tout sauf le running ».

Et puis il y a genre trois ans, j’avais profité des soldes d’été pour faire l’acquisition d’une paire de running  Nike que j’avais choisies précautionneusement après un comparatif approfondie.

Pleines de bonnes intentions, mes tennis vertes ont fait quelques voyages dans ma valise sans jamais voir un bitume ou même le bout de commencement d’un chemin.

C’était la phase d’observation.

Elle durera 3 ans moins 2 mois.

Et puis ca a continué d’être à la mode. Mon entourage le moins sportif prenait du plaisir dans la course.

Alors que moi la sportive multi sport, la handballeuse, la skieuse était incapable de fouler le bitume.

L’étape d’après, les baskets toujours propres, j’ai acheté le guide de la spécialiste, à savoir « Bien débuter le Running d’Anne&Dubndidu.

J’ai lu avec attention tous les conseils. Mais rien à faire. Impossible et incapable de m’y mettre.

Mes baskets vertes me regardent maintenant depuis deux ans, et ont perdu tout espoir de réaliser l’exploit de courir quelques kilomètres à mes pieds.

Pourtant j’oublie pas mon objectif.

J’accumule quelques leggings, des shorts de running, un brassard pour mon téléphone.

J’ai TOUT l’équipement. Manque plus que le passage à l’acte. Je vous parle de ca il y a un an.

J’étais presque prête.

Et puis en septembre, j’ai repris le chemin de la salle de sport. J’ai acheté des chaussures exprès pour ca 😉 J’ai tourné autour de tous les appareils de cardio (j ai une passion pour le step waver) à l’exception des tapis de marche/course qui me paraissaient assez barbares outre très bruyants.

 

Et puis au mois de mars, m’étant lassée du vélo elliptique, je suis montée sur un tapis pour marcher.

Mais je savais que j’allais le faire. La marche c’était la ruse pour endormir mon cerveau.

Et puis tout d’un coup, mes jambes se sont mises à courir, 3 minutes la première fois, puis 5 minutes la deuxième fois et plein de fois d’après.

Et puis un jour du mois d’avril, sans crier gare, je me suis rendue compte que mes jambes s’étaient mises à courir depuis plusieurs minutes, en tout cas plus de 5.

VICTOIRE.

Je l’avais fait. j’avais couru.

Il restait la dernière étape : Enfiler mes Nike vertes fluo et partir ensemble fouler les pavés.

J’ai profité d’un petit retour dans ma Haute Savoie natale pour me lancer, début mai. Alors que je n’avais pas couru plus longtemps que 20 minutes sur le tapis, enhardie par la beauté des lieux, nous partîmes pour 40 minutes.

Et c’était fait. J’avais couru longtemps. Avec plaisir. Entre les endorphines du sport et la fierté immense d’avoir passé le cap.

 

Et surtout j’ai recommencé. Souvent. Deux fois par semaine. Plus vite. Plus longtemps. Et à chaque fois ce plaisir, cette sensation de bien être que tu ressens après, encore plus que dans tous les autres sports.

Il y a des séances plus faciles que d’autres, évidemment, et je sais que je ne suis qu’au début de ma découverte. Et comme pour tout, il y aura des hauts, des bas, des moments de découragement.

 

Mais j’ai réalisé mon objectif premier. Celui de boucler le fameux tour des deux ponts dont raffolent les runners bordelais. Je me l’étais fixé pour la fin de l’été. Et pourtant je l’ai fait. Mon tour des deux pont.

 

Deuxième étape : S’inscrire à une course ?

Wait and see.

Lire la suite

The Morning Miracle (kind of)

Bien-être, Food, Happy life, Healthy, Sport, TheWavyBlog - Laurie - 13 février 2017

Depuis quelques années et jusqu’à il y a quelques semaines, mon rituel du matin se résumait à m’extraire du lit, difficilement, 15 minutes avant de partir au boulot.

Mission préparation express donc, brossage de dents sous la douche, infos express et mauvaises nouvelles à la radio et café avalé brulant en passant la porte.

J’arrivais donc au boulot régulièrement les cheveux encore mouillés, assez rarement maquillée, la mine chiffonnée et systématiquement fatiguée.

Et puis deux éléments ont fait que j’ai eu envie d’essayer autre chose.

Le premier, c’est que dans le cadre d’un rééquilibrage alimentaire dont je parlerai un autre jour, j’ai réintroduit un petit déjeuner.

Il me fallait donc un peu plus de temps pour le préparer et l’ingurgiter.

Et ce d’autant qu’il est assez copieux.

Et puis, au rayon Développement personnel de ma libraire préféré a surgi ce livre intriguant intitulé « Morning Miracle » qui vante les mérites d’une vie dans laquelle le réveil sonne à 5 h du matin.

Alors sans le lire, et sans mettre le réveil à 5 h du matin, j’ai adapté certaines choses de ma routine matinale.

J’ai donc avancé mon réveil d’une heure, soit à 7 h 20, ce qui reste une heure acceptable.

J’ai troqué les infos des matinales radios par de la musique. J’affectionne particulièrement les playslists de Deezer qui ont chacune une thématique et privilégie des playslists Good Mood.

Je m’étire et fais quelques salutations au soleil, sur le modèle pris dans le merveilleux livre « Green, Glam et Gourmande » publié chez Marabout pendant environ 10 minutes.

Puis je fais une petite série d’abdominaux pendant également 10 minutes environ.

Je prépare mon petit déjeuner : fruit frais, yaourt, pain complet, beurre miel et café et me mets dans le lit avec un livre pendant une vingtaine de minutes.

Si les premiers matins ont été un peu difficiles, d’une part du fait du réveil tôt et d’autre part du fait de l’énorme petit déjeuner à avaler, je me suis rendue compte au bout d’une quinzaine de jours qu’il me restait systématiquement du temps pour sécher mes cheveux ET me maquiller.

Et puis, chose que je n’aurai jamais soupçonnée, je me suis sentie beaucoup moins fatiguée en arrivant au boulot. Je suis donc plus concentrée, et me sens indéniablement plus efficace dans ma journée.

Alors si cette petite heure différente le matin ne m’a pas encore permis d’inventer l’objet qui va révolutionner le monde en laissant parler ma créativité, il n’empêche que mon Morning Miracle a bien eu lieu.

Et vous, c’est quoi votre routine matinale ?

 

Lire la suite

Mes incontournables Gommage et Masque chez Caudalie

Beauté, Bien-être, Bordeaux, Healthy, TheWavyBlog, Vin - Laurie - 6 février 2017

Depuis quelques années, Caudalie a complètement reboosté son image et ses produits.

J’ai donc appris petit à petit à les découvrir jusqu’à ce que quelques produits de leur  gamme deviennent des incontournables.

Plutôt adepte des produits de chez Clarins, j’avais été un peu déçue par les derniers  gommages que j’avais testé chez eux.

J’ai eu envie donc de me tourner vers une autre gamme et j’ai trouvé mon bonheur chez Caudalie.

Crash test de mes deux produits du moment.

Crème gommante douce : ayant la peau sensible, j’évite les gommages « gros grains » qui m’irritent très rapidement. J’ai trouvé le produit parfait avec cette crème gommante  douce. Les grains sont tout petits mais néanmoins efficace. L’odeur est très douce quasiment inexistante. Elle s’utilise comme un gommage classique. Je l’utilise une fois par semaine. Je suis conquise. Ma peau est douce et pas agressée.

Masque Instant Detox : Il existe toute une gamme de masque en fonction des types et problématiques de peau. Ayant plutôt une peau facile, j’ai choisi le Masque Instant Detox. Sa promesse : « Elimine les impuretés et les toxines pour des pores resserrées et une peau défatiguée« . J’ai été un peu surprise lors de la première utilisation, puisque le masque se fige sur la peau un peu comme un peel-off. Mais il se rince classiquement à l’eau et laisse à mon sens la peau défroissée. Je l’utilise systématiquement après le gommage, une fois par semaine. Un vrai coup de cœur.

J’en profite pour rappeler que Caudalie s’engage sur des produits 0% plein de produits nocifs et produits d’origine animale. Si je ne suis pas dans une démarche totalement bio à ce niveau là, j’y suis toutefois de plus en plus sensible.

Enfin et pour ces deux produits (et plus généralement toute la gamme de gommages et masques), un petit coup de cœur pour le packaging avec les bouchons en bois.

 

C’est aussi l’occasion dans ce billet pour vous dire que :

  • Caudalie a ouvert une boutique – institut à Bordeaux : La boutique est chaleureuse et surtout les conseillères absolument adorables. Elle est située 57 Cours de l’Intendance. Allez y les yeux fermés et vous repartirez avec conseils avisés et échantillons adaptés.

 

  • Si vous voulez vous offrir un moment paradisiaque (ou vous faire offrir – il s’agissait pour ma part d’un cadeau pour mes 30 ans), je vous conseille Les Sources de Caudalie, l’institut de soin au sein du Chateau où j’ai eu la chance de passer une après midi de rêve pour un parcours de soin intitulé « Rituel corps de Reve » qui commençait par un bain à la vigne rouge. Je crois que la phrase « Bonjour Mademoiselle, je m’appelle Nadine, et je vais m’occuper de votre bain » est la phrase la plus merveilleuse que j’ai entendu. Bref, un vrai endroit de paradis, au milieu des vignes.

 

  • Tout comme le restaurant Le Grand Vigne où j’ai eu l’occasion de diner un soir et qui m’a laissé un souvenir ému, en particulier le dessert ! (bon ca date un peu, je sais. Mais merci à Caudalie pour ce diner exceptionnel)

Lire la suite