Archives journaliers pour juin 2017

Running : Débuts, progrès et petites réflexions internes

Bien-être, Bordeaux, Happy life, Healthy, Sport - Laurie - 15 juin 2017

Ou comment j’ai commencé à courir et à aimer ca…

Je ne suis pas une fille qui court. D’aussi loin que je me rappelle mes cours d’endurance au collège ou le cross du primaire, j’ai clairement jamais aimé ca.

Pourtant, le sport et moi on est plutôt copines, mais plutôt en mode « tout sauf le running ».

Et puis il y a genre trois ans, j’avais profité des soldes d’été pour faire l’acquisition d’une paire de running  Nike que j’avais choisies précautionneusement après un comparatif approfondie.

Pleines de bonnes intentions, mes tennis vertes ont fait quelques voyages dans ma valise sans jamais voir un bitume ou même le bout de commencement d’un chemin.

C’était la phase d’observation.

Elle durera 3 ans moins 2 mois.

Et puis ca a continué d’être à la mode. Mon entourage le moins sportif prenait du plaisir dans la course.

Alors que moi la sportive multi sport, la handballeuse, la skieuse était incapable de fouler le bitume.

L’étape d’après, les baskets toujours propres, j’ai acheté le guide de la spécialiste, à savoir « Bien débuter le Running d’Anne&Dubndidu.

J’ai lu avec attention tous les conseils. Mais rien à faire. Impossible et incapable de m’y mettre.

Mes baskets vertes me regardent maintenant depuis deux ans, et ont perdu tout espoir de réaliser l’exploit de courir quelques kilomètres à mes pieds.

Pourtant j’oublie pas mon objectif.

J’accumule quelques leggings, des shorts de running, un brassard pour mon téléphone.

J’ai TOUT l’équipement. Manque plus que le passage à l’acte. Je vous parle de ca il y a un an.

J’étais presque prête.

Et puis en septembre, j’ai repris le chemin de la salle de sport. J’ai acheté des chaussures exprès pour ca 😉 J’ai tourné autour de tous les appareils de cardio (j ai une passion pour le step waver) à l’exception des tapis de marche/course qui me paraissaient assez barbares outre très bruyants.

 

Et puis au mois de mars, m’étant lassée du vélo elliptique, je suis montée sur un tapis pour marcher.

Mais je savais que j’allais le faire. La marche c’était la ruse pour endormir mon cerveau.

Et puis tout d’un coup, mes jambes se sont mises à courir, 3 minutes la première fois, puis 5 minutes la deuxième fois et plein de fois d’après.

Et puis un jour du mois d’avril, sans crier gare, je me suis rendue compte que mes jambes s’étaient mises à courir depuis plusieurs minutes, en tout cas plus de 5.

VICTOIRE.

Je l’avais fait. j’avais couru.

Il restait la dernière étape : Enfiler mes Nike vertes fluo et partir ensemble fouler les pavés.

J’ai profité d’un petit retour dans ma Haute Savoie natale pour me lancer, début mai. Alors que je n’avais pas couru plus longtemps que 20 minutes sur le tapis, enhardie par la beauté des lieux, nous partîmes pour 40 minutes.

Et c’était fait. J’avais couru longtemps. Avec plaisir. Entre les endorphines du sport et la fierté immense d’avoir passé le cap.

 

Et surtout j’ai recommencé. Souvent. Deux fois par semaine. Plus vite. Plus longtemps. Et à chaque fois ce plaisir, cette sensation de bien être que tu ressens après, encore plus que dans tous les autres sports.

Il y a des séances plus faciles que d’autres, évidemment, et je sais que je ne suis qu’au début de ma découverte. Et comme pour tout, il y aura des hauts, des bas, des moments de découragement.

 

Mais j’ai réalisé mon objectif premier. Celui de boucler le fameux tour des deux ponts dont raffolent les runners bordelais. Je me l’étais fixé pour la fin de l’été. Et pourtant je l’ai fait. Mon tour des deux pont.

 

Deuxième étape : S’inscrire à une course ?

Wait and see.

Lire la suite

Crash test produits solaires

Beauté, Bien-être, Happy life - Laurie - 9 juin 2017

Ca y est, elle est enfin presque là.

Cette douce saison qui s’intègre entre la fin du printemps et le début de l’été.  Ces quelques semaines où les journées sont tellement longues que l’on peut flâner à loisir le long des quais de la Garonne, prendre le temps de regarder les couleurs du ciel qui change au fur et à mesure que le jour décline, passer des heures en terrasses du petit déjeuner au diner du soir.

Et ce soleil. Notre meilleur ennemi. Celui qui réchauffe les corps, fait blondir les cheveux, offre cette couleur caramel (ou homard c’est selon) que l’on aimerait conserver toute l’année tant on se sent plus jolie un peu « dorée ». Mais aussi celui dont on dit tant de mal tellement il faut se méfier de ses mauvais côtés et de son côté dangereux.

(Réflexion à moi-même : je crois que ma génération n’aura pu profiter d’aucune des douces choses de la vie sans que son pendant « attention cancer » y soit associé »).

Du coup, avant de partir m’allonger sur une plage du Bassin d’Arcachon, je vous ai préparé un petit billet test des quelques produits testés ces dernières semaines.

 

 

 

♣  Dans la famille des auto-bronzants, j’ai testé cette année :

  • L’eau bronzante progressive visage de chez Sephora (Prix : 13,50 €) :

Sa promesse : « Au fil des applications, elle donne à la peau un joli hâle doré et lumineux, qui s’intensifie progressivement »

Mon avis : je l’ai utilisé pendant environ un mois chaque matin. J’ai appliqué consciencieusement avec un coton mon eau bronzante. Je dois dire que je n’ai vu absolument aucune évolution.    Peut-être est-ce dû à ma carnation claire, mais clairement ce n’est pas une réussite pour moi. Certes elle sent hyper bon mais niveau efficacité, je pense que l’on peut mieux faire.

  • Le Sunless Tan Cream corps et visage de Chez Kiko (Prix : 7,95 €) :

Sa promesse : Un hâle naturel et une peau dorée et lumineuse sans soleil. Une petite touche de bronzage qui évoque les couleurs estivales d’une peau embrassée par le soleil.

Mon avis : Je l’utilise depuis 15 jours chaque matin sur l’ensemble de mon corps et visage (je l’applique avec un gant exprès). Et la le résultat est bluffant. Sans avoir l’air de rentrer de quinze jour de Saint Barth, l’effet est toutefois visible notamment sur le visage et les bras et s’intensifie au fur et à mesure des journées d’utilisation.

Une belle réussite niveau rapport qualité-prix.

 

♣  Dans la famille protections solaires, j’ai testé  :

 

  • Pour le visage : Le solar protect serum, SPF 15, de chez Kiko (prix : 7,95 €)

Sa promesse : « Un sérum à absorption rapide pour les peaux déjà habituées au soleil, bronzant facilement mais prenant des coups de soleil lors d’expositions prolongées. Sa texture est légère et agréablement soyeuse ».

Mon avis : Mise en garde préalable, pour ma carnation claire, il ne s’agit pas d’un indice suffisant pour une exposition prolongée au soleil telle que session de surf ou plage.

Je cherchais toutefois une crème de jour hydratant qui contienne une protection pour le quotidien, à savoir mon trajet à vélo pour aller au boulot ou les déjeuners en terrasses avec les copines.

Dans mon souvenir, Biotherm faisait une Gelée hydratante SPF 15 mais je ne l’ai pas retrouvé dans leur gamme.

J’ai donc été conseillé pour ce sérum que j’applique sur le visage le matin avant de mettre ma crème hydratant ce qui assure à mon visage une protection solaire efficace.

Le produit est très facile d’utilisation, il sent bon et permet de ne pas changer de crème hydratante.

C’est un bon produit de saison

 

  • Pour les cheveux, j’ai testé l’Huile Soleil Ultra Doux de Garnier :

Sa promesse : os cheveux sont libérés des résidus de sel, sable, chlore. Nourris et protégés, ils sont plus brillants, plus doux au toucher et plus faciles à coiffer. Ils restent sublimes tout au long de l’été

Mon avis : avec mes cheveux longs, l’été ils ont souvent un aspect un peu paille du fait du sel surtout et du soleil.

Depuis que j’utilise ce produit, c’est un peu une révolution capillaire. Moi qui craint les huiles grasses, celle-ci n’est pas grasse, résiste (un peu à l’eau) et son parfum de Monoï permet de se transporter directement en vacances.

Je recommande.

 

  • Pour les produits protecteurs classiques, pas de nouveauté cette année. Je reste fidèle à mes deux produits chouchous à savoir :

– La crème délicieuse solaire visage Nuxe SPF 30 (découverte grâce à My Little Box – environ 12 €)

–  La crème solaire corps BIODERMA SPF 30. Le Packaging c’est certes pas glamour mais je ne connais pas mieux en terme d’efficacité (environ 13 €).

 

Il est donc temps de poser mon chapeau de paille sur la tête et de partir profiter de ce week end.

Et vous niveau produits solaires, des recommandations ?

 

 

 

Lire la suite